Opération Acid Gambit – 27/28 juin 2015

Opération Acid Gambit – 27/28 juin 2015

8 juillet 2015 0 Par Kiwix

Introduction :
Nous utilisons habituellement le blog du site internet, pour tester et parler de matériel que nous utilisons lors de nos entraînements et opérations. Aujourd’hui il sera consacré au Retex de l’Opération Acid Gambit, car au final nous passons plus de temps sur le terrain qu’à tester du matériel et écrire des reviews…
Synopsis :
Un attentat terroriste est en cours de préparation sur le territoire national. Une organisation de séparatiste local visant à déstabiliser le pouvoir et à semer la terreur, est sur le point d’assembler les derniers éléments d’un engin explosif improvisé, à base de composants radioactifs. Loic Bichler, de nationalité Française, trafiquant d’arme, à la tête de cette organisation, doit réceptionner une caisse contenant un filtre radioactif, à son domicile, une caravane sur un terrain isolé, aux alentours de Méthamis. Il est dangereux et susceptible d’être armé, et connaît parfaitement cette région.
Nature de la mission :
Renseignement et extraction de matériel sensible radioactif.
Objectif principal :
Récupération de la caisse contenant le filtre radioactif.
Objectifs intermédiaires :
– Observer la plus grande discrétion, ne pas se faire repérer, capturer, ou éliminer.
– Neutraliser toute résistance s’opposant à l’accomplissement de cette mission.
Time on target :
Du samedi 27 Juin 2015 07H30 au Dimanche 28 juin 2015 16H00.
Déroulement :
Affecté au S.R.R (Spécial Reconnaissance Régiment) du S.A.S, C’est à la tête de 5 hommes que j’ai été désigné chef de groupe pour accomplir cette mission. L’opération se déroulant le week end du 27 et 28 juin 2015, deux reconnaissances sur le terrain ont été effectuées quelques jours avant, afin de repérer l’objectif à atteindre, les points d’infiltration, les itinéraires, le lieu de la cache, les points de rassemblements et d’extraction, ainsi que l’itinéraire final afin d’assurer le convoyage par véhicule du « colis ». La première reconnaissance s’est effectué par mes soins en revêtant la tenue de vététiste, activité sportive largement pratiqué dans le secteur, afin de passer inaperçu. Cela m’a permis de constater le fort dénivelé sur la zone et d’identifier l’objectif et les voies d’accès. La deuxième reconnaissance s’est effectuée en compagnie de Django afin de reconnaitre les points d’infiltration, d’extraction et l’itinéraire pour le convoyage final du colis.
Fort de ces reconnaissances topo sur le terrain avec enregistrement des coordonnées GPS, et les photos de tous les points particuliers, je me lance dans la rédaction d’un PATRACDR.
Evoluant comme à notre habitude en groupe de combat réduit, je prévois la répartition des effectifs sur les différents véhicules, les moyens matériels (Tenues, lanceurs, emport de billes, radio, fréquence et indicatif, alimentation, …), et la chaine de commandement.
Nous allons devoir progresser de nuit pour arriver sur l’objectif, évoluer en toute discrétion afin d’arriver sur l’objectif, et aménager les planques qui nous permettront d’effectuer une surveillance non stop jusqu’à l’intervention.

Samedi 27 juin 2015
03H15 : Réveil, prise de collation, grimage, et regroupement des sacs et des matériels.

04H20 : Rassemblement à une adresse tenue secrète, pour se répartir dans les deux véhicules. Shrek et Isapoop seront dans le premier véhicule en destination du point d’extraction n° 1 situé sur les hauteurs du hameau de la Lauze à 7 kms environ de l’objectif. Kiwix et moi même prenons la route du point d’extraction n° 2 situé à la périphérie du village de Villes sur Auzon, et à environ 11 kms de l’objectif. Django reste en réserve et n’interviendra que le dimanche 28 juin pour une éventuelle extraction par véhicule. Keuponpon nous rejoindra le samedi après midi sur la cache.
Le choix, de séparer le groupe, dés le départ permet d’être plus discret en augmentant les chances de ne pas se faire repérer, et de ne pas compromettre la mission, si d’aventure un binôme venait à se faire capturer…
acid2

05H00 : Arrivé respectivement sur nos points, nous prenons les sacs d’un poids compris entre 22 kilos mini et 28 kilos maxi pour certains et entamons la progression à pieds jusqu’à la zone d’insertion, lieu de rendez vous des deux binômes pour progresser ensuite en groupe jusqu’à l’objectif. Après une marche sur un terrain accidenté et un bon dénivelé, nous parvenons les premiers sur le lieu de rendez vous en attente de Shrek et Isapoop qui arrivent quelques minutes plus tard, en mode furtif et allégé.
Acid3

06H40 : Nous atteignons finalement le point de rassemblement n° 2, que nous sécurisons. Nous décidons de nous diriger à l’azimut sur le point de rassemblement n°1, afin de reconnaître l’itinéraire d’extraction en évitant tous les chemins répertoriés.

07H30 : Nous arrivons au point de rassemblement n°1, ou nous abandonnons nos sacs pour former le groupe d’assaut et aller reconnaître l’objectif et les abords. En effet ce dernier est situé à quelques centaines de mètres de la caravane. D’une formation en colonne, nous passons en ligne avec une progression en tiroir pour assurer la sécurité des deux binômes. Arrivé sur l’objectif, Isapoop et Kiwix fixent l’objectif, pendant que Shrek et moi même, nous nous assurons de l’absence de « tangos » au niveau de la caravane.

08H30 : Après récupération de nos sacs, nous commençons l’aménagement de la cache et des postes de combat. Pendant la préparation, 2 opérateurs assurent la protection, du chemin d’accès principal et des abords immédiat de l’objectif. Lors de cette phase nous aménageons la « Base Echo » afin de permettre la surveillance continu du chemin d’accès à la caravane, repérons et nettoyons un chemin d’extraction dans la végétation très dense, et préparons les différents postes de combat pour l’assaut, dés lors que la cible (Loic Bichler) ou le colis (la caisse de produits radioactifs) sont clairement identifiés sur zone.
acid4

12H00 : Effectifs postés et opérationnels sur deux points d’observation. Le point « Base Echo » avec deux opérateurs (Shrek et moi même) et le point « Vigilant 3 » avec Kiwix et Isapoop, tout proche de l’objectif. L’objectif étant de voir sans être vu…
acid5

12H30 : Nous apprenons que le point d’extraction n° 2 est compromis et que notre véhicule a été repéré et est placé sous surveillance. Nous avisons immédiatement Keuponpon qui devait rejoindre cette position avant de progresser jusqu’à la Base Echo.

13H00 : Arrivé de Keuponpon sur Villes sur Auzon, qui déguisé en randonneur traversera sans problèmes le village en évitant par la même occasion la zone compromise. Une automobiliste s’arrêtera à son niveau pour lui proposer son aide, mais il s’en tiendra au plan initial et progressera à pied par l’itinéraire prévu malgré la chaleur écrasante des 34°C et le charme envoûtant de cette belle inconnue.

16H50 :Alors que nous sommes en planque, un motard enduro passe à vive allure devant notre position et ne semble pas s’arrêter. Dans le doute nous redoublons de vigilance et restons sur nos gardes.

17H15 : Après une marche difficile, Keuponpon rejoint la Base Echo. Nous l’amenons rapidement sur le point Vigilant 3 ou il renforcera les effectifs pour le reste de la mission et la nuit qui s’approche.
acid6

19H18 : Suite à un problème de radio nous n’avons put accuser réception du contrôle de vacation fixé toute les heures entre le point Base Echo et Vigilant 3. Kiwix, Isapoop et Keuponpon appliquent parfaitement un protocole de sécurité consistant à faire